Naturopathie et troubles de la thyroïde

J’ai de plus en plus de personnes qui viennent en consultation pour des troubles de la thyroïde, cette glande endocrine située au niveau du cou. Il existe plusieurs troubles liés à la thyroïde, que la naturopathie peut accompagner. L’hypothyroïdie est liée à une insuffisance de sécrétion hormonale de la glande thyroïde entraînant un ralentissement de l’ensemble du métabolisme. Les signes principaux sont l’apathie, la prise de poids, la frilosité, la constipation, les œdèmes…
  • A favoriser : une alimentation biologique et saine et les aliments riches en iode : les algues, la betterave, l’ananas, les fruits de mer, le plasma marin en complément alimentaire, ou un séjour en bord de mer !
  • A éviter : le lait, le sucre, la viande rouge, le gluten et tous les aliments qui ralentissent une bonne assimilation de l’iode tels que l’oignon, le cresson, le chou et le navet, le soja
  • HE : clou de giroflier, myrte vert
  • Plantes : Le lierre grimpant
  • Afin de revitaliser la zone, le chant est recommandé.
  A l’inverse l’hyperthyroïdie est liée à un accroissement anormal des sécrétions de la glande thyroïde, provoquant une accélération du métabolisme. Les signes sont : nervosité, tremblement, perte de poids, diaprées, insomnie, agitation…
  • A favoriser : faire du sport doux et de plein air et se reposer.
  • Éliminer au maximum les causes de stress
  • Une alimentation biologique et saine + chou, navet, oignon, cresson
  • A éviter : les produits riches en iode
  • Plantes : l’aubépine, la lavande et le fenouil
  • HE : la myrrhe
  • Gemmothérapie : le cornouiller sanguin, la viorne
Cependant, les raisons de ces troubles peuvent être multiples, et finalement rares sont les fois où l’origine du trouble est la thyroïde elle-même :
  • Un trouble d’une autre glande endocrine. Le système endocrinien est composé de plusieurs glandes endocrines qui doivent travailler ensemble pour fonctionner correctement. Ces glandes contrôlent les fonctions de l’organisme par l’intermédiaire d’hormones qui sont libérés dans le sang.
L’hypophyse, glande endocrine du cerveau, sécrète la TSH qui a pour fonction de stimuler la glande thyroïde. Son dysfonctionnement peut altérer celui de la thyroïde. La fatigue des surrénales (situées au sommet des reins) est peut-être la cause la plus fréquente de l’insuffisance de la thyroïde. Les surrénales secrètent notamment le cortisol, hormone du stress, souvent malmené dans nos sociétés occidentales.
  • Si le foie est trop encombré, il ne transformera pas correctement les hormones thyroïdienne T3 et T4, et ne permettra pas leur bonne circulation dans le sang (via les protéines de transports synthétisées par le foie).
  • Toutes les personnes qui sont venus me voir pour ces troubles ont eu une ablation des végétations et des amygdales. Situées entre la bouche et le nez, elles ont un rôle dans le système immunitaire.
  • Une origine émotionnelle : En énergétique, le chakra de la gorge correspond à l’expression de soi, à la façon dont nous nous positionnons par rapport au monde extérieur. En énergétique chinoise, le trouble est d’abord mental et émotionnel avant de s’inscrire de manière physique dans une partie précise du corps.
Si la thyroïde est affectée avec une origine auto-immune, on parlera de la « maladie d’Hashimoto » en cas d’hyperthyroïdie et de « Basedow » en cas d’hypothyroïdie.  Les mécanismes d’auto-défense du corps sont en difficulté. En naturopathie, l’huile de nigelle pourra aider à réguler l’immunité. Un travail sur la flore intestinale, pièce maîtresse de notre immunité, est souvent nécessaire.